Gazon

Comment bien entretenir votre gazon

L’éclat des verdures est une préoccupation commune aussi bien au propriétaire qu’aux locataire d’une maison. Et bien évidemment, l’aboutissement d’un tel dessein a toujours nécessité un travail et une application assez rigoureux notamment pour ce qui est des pelouses. Trouvez dans cet article des manières très efficientes de ménager votre gazon.

Tondre régulièrement

La tonte régulière fait partie des tâches qui vous incombent dès que vous disposez d’un gazon chez vous. Ainsi, pendant les périodes de « pousse active », vous devez établir un intervalle de 3 à 5 jours suivant lequel il faudra promptement tailler votre pelouse. En revanche, plus large sera cet intervalle et plus ardue vous sera la tâche.

A lire en complément : Quelle plante se marie bien avec la lavande ?

La tonte régulière du gazon lui favorise une croissance normale. De ce fait, elle doit observer le règlement des un tiers de hauteur normale à ne pas dépasser lors de la coupe.

En effet, lorsque la tonte est effectuée à très basse hauteur, elle peut révéler la surface de la terre ce qui fragilise considérablement votre pelouse. De même, à l’occasion, vous ne devrez pas manquer de retirer les mauvaises herbes que vous trouverez sur votre chemin.

A lire en complément : Comment manger le fruit du pandanus ?

Arroser méthodiquement et proportionnellement

Pour lui favoriser une bonne absorption de l’eau avant son évaporation au lever du soleil, vous devez arroser votre pelouse très tôt dans la journée. L’adoption du rythme d’arrosage doit non seulement prendre en compte le type d’herbes, mais aussi le climat environnant.

En moyenne, la pelouse doit bénéficier entre une et deux pouces d’eau par semaine pour rester en bonne santé. L’arrosage en profondeur lui permettra de prendre racine au sol pour mieux résister aux fortes températures et aux maladies.

Par ailleurs, vous devrez éviter les arrosages intensifs qui se révèlent généralement inutiles. D’ailleurs, elles sont susceptibles de générer une forte croissance du gazon ce qui exigerait des tontes plus fréquentes. Il faudrait donc les décaler en attendant d’observer une déshumidification ne serait-ce que partielle du sol. En utilisant un tournevis, vous pourrez sonder le sol et évaluer la profondeur de son humidité.

Promouvoir l’application des engrais naturels

Les résidus de la tonte d’un gazon peuvent représenter une bonne marge de ses besoins en engrais pour plusieurs mois. Vous devez de ce fait en amasser en quantité suffisante pour votre pelouse. En principe, ces herbes doivent être laissées sur la pelouse suivant une norme raisonnable pour que celle-ci puisse les assimiler facilement. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on vous recommande des tontes bien périodiques.

Les matières de compost font également office d’engrais naturel pour les pelouses. Comparés aux engrais synthétiques, ils ont l’avantage d’être plus sécuritaires autant pour les animaux que pour les hommes.

Les pelouses au printemps demandent plus de nutriments. Il convient donc de répandre sur les résidus de la tonte des engrais riche en azote, en phosphate, en potassium et en magnésium de manière uniforme. Ensuite, il suffira juste d’arroser le tout avec beaucoup d’eau.

Comme vous l’aurez compris, assurer un bon entretien pour votre gazon n’a jamais été une tâche compliquée. Il suffit de recourir aux bonnes méthodes avec les bons outils à l’appui.